• image d'afrique
  • image d'afrique
  • image d'afrique
  • image d'afrique

Année 2017

En 2017, trois d'entre nous sont repartis pour Ndiakhirate dont deux jeunes de douze ans. Au programme : distribution de brosses à dents et de dentifrice dans les écoles du village (avec en prime une petite sensibilisation Colgate à l'hygiène bucco-dentaire), distribution de vêtements et de chaussures aux familles, distribution de matériel et de médicaments à la case de santé, acheminement de montures de lunettes gentiment offertes par une créatrice Parisienne, et un voyage scolaire.

Cette année plus que jamais, la sortie pédagogique avec l'école "Maman Sophie" fut une belle réussite. Entre danse africaine et valse viennoise, percussions et accordéon, modelage et batik, nous avons vécu un formidable échange culturel à Toubab Dialaw, avec les musiciens de passage. Le soir, des jeux collectifs ont été organisés. Les enfants revivent chaque jour ces beaux moments en reproduisant ces activités en dehors des heures de classe avec leurs maitresses, afin d'en faire profiter tous les autres.

Année 2016

En 2016, nous sommes retournés à Ndiakhirate avec des fournitures pour l'école maternelle, mais aussi du matériel et des médicaments pour la case de santé. Nous avons également pu organiser une journée de distribution de vêtements et chaussures aux familles du village.

Suite au succès du voyage scolaire d'il y'a deux ans, nous avons voulu reprendre l'idée, toujours avec une classe de CM2. Nous avons donc choisi de partir pour Toubab Dialaw pour une série d'activités ludiques autour de la musique, la teinture sur toile, la poterie et la danse. Les enfants, ravis, sont rentrés avec des souvenirs pleins la tête et leurs petites créations.

Année 2014

En 2014 nous sommes retournés au Sénégal dans la continuité d'un constat : Nous connaissons mieux leur pays qu'eux. Nous avons donc organisé un voyage scolaire sur l'île de Gorée (Ile aux esclaves) avec la classe de CM2, pour vivre ensemble une page commune de notre histoire. Bien sûr nous avons aussi acheminé des livres et des fournitures pour l'école, des produits de parapharmacie pour la case de santé du village de Ndiakhirate, pour l'hôpital et la maternité de la ville la plus proche, des chasubles et des ballons pour l'école de foot, des vêtements et quelques jouets...

Enfin, sur place, nous avons filmé et photographié notre aventure afin de réaliser un montage vidéo sur la vie africaine. Les photographies nous ont aussi servies pour une exposition lors de la semaine de la solidarité internationale sur le thème "La solidarité en noir et blanc".

Année 2013

En 2013, suite à des échanges avec la case de santé de Ndiakhirate, via une amie à nous, nous avons acheminé matériel scolaire, vêtements, médicaments, matériel de santé et matériel de foot.

Nous avons visité le village des tortues avec un groupe d'enfants et sommes reparties avec une nouvelle commande pour l'année suivante.

Année 2012

En 2012, toujours à l'école de Keur Samba Gueye, nous avons acheminé vêtements, materiel scolaire et chaussures, à leur demande.

Ensuite, nous avons traversé la Gambie pour partir dans le Sine Saloum pour planter des Palétuviers avec l'association "Océanium".

Belles rencontres là aussi, la région est magnifique.

Année 2011

En 2011, quatre Aturafricaines ont acheminé du matériel scolaire à l'école de Keur Samba Gueye. Ce village est situé à Toubacouta près de la Gambie, à 8h de Dakar.

Nous avons eu un accueil chaleureux, une fête à été organisée pour notre venue. Nous avons partagé des instants de danse, de musique, et avons participé à un "conseil de femmes". C'est une réunion où les femmes discutent de la contraception, de leur place dans la famille, de leurs problèmes quotidiens, de l'éducation des enfants etc... Nous avons pu échanger sur nos modes de vie, si différents.

Ils nous ont fait visiter leurs rizières, leurs plantations de cacahuètes et de mil. A notre retour sur Dakar, nous nous sommes arrêtées à la réserve de Fathala, dans les mangroves de Toubacouta, à la petite côte etc...

Année 2010

Notre mission en Afrique du Sud était bel et bien achevée. Durant les vancances de la Toussain 2010, nous sommes parties à 6 direction Dakar au Sénégal.

Pourquoi ce pays ? D'abord parce que nous avons des contacts là bas et il n'y a presque plus la barrière de la langue (Le Wolof vient "presque" naturellement...).

Une fois pieds à terre, nous avons été accueillies par Haidar El Ali, à l'océanium. Nous avons rencontré des gens formidables qui nous ont bien aidé à distribuer vêtements, médicaments et fournitures (46 Kg x 6, ça commence à faire !) dans Dakar et sa banlieue. Deux semaines se sont écoulées et nous sommes reparties vers la France, en ayant reçu de belles leçons de vie.

Année 2009

Du 29 juin au 5 juillet 2009, nous avons pu faire venir Sue et sa fille adoptive Vhuhwavho en France. Elles nous ont fait partager leur vie, nous leur avons montré la nôtre...

Année 2008

A notre retour, un nouveau défi: celui de créer notre propre association afin de finir ce que l'on avait commencé. Premiers constats: Ils mangent très peu de viande et sont entassés dans un petit bâtiment.

C'est pourquoi une équipe est retournée sur place aux vacances de Toussain 2008 afin de construire une serre et de planter les graines que nous avons pu acheminer jusque là bas. Des personnes ont été embauchées pour les récoltes, les enfants mangent plus varié, plus équilibré, et le surplus est revendu pour acheter de la viande. Le reste des fonds leur a été donné pour participer à l'agrandissement de l'école grâce à la construction d'une cantine.

Fin 2008, nous avons décidé de monter un spectacle de danse et de donner des représentations dans les campings, maisons de retraite, carnavals et salles des fêtes afin de récolter des fonds plus importants.

Année 2007

Nous avons donc monté un projet avec les ados du centre de Loisirs et récolté des fonds afin de partir pour l'Afrique du Sud le 24 octobre 2007.

Sur place, nous avons été accueillies et hébergées par Sue-Anne Cook, créatrice de l'école "Vhutshilo mountain school" (située dans la province de Limpopo, au nord de Johannesburg). C'est un endroit permettant aux enfants les plus défavorisés d'apprendre à lire et à écrire, de prendre deux repas dans la journée, d'être habillés convenablement surtout pendant l'hiver et d'être en bonne santé.

La directrice met tout en oeuvre pour qu'ils aient régulièrement une visite médicale et qu'ils apprennent à prendre correctement leurs médicaments tout en faisant de la prévention pour lutter contre le SIDA. Pour les aider, nous avons apporté des vêtements, costumes, médicaments et fournitures scolaires...

Année 2006

Au cours de l'année 2006, nous étions un petit groupe d'enfants, en vacances au centre de loisirs d'Atur... Pendant la semaine sur le thème de l'humanitaire, nous avions récolté des centaines de peluches dans tout le village pour les envoyer dans un orphelinat au coeur de l'Afrique du Sud, par le biai d'intervenants...

Les quelques photos reçues nous ont donné envie d'aller plus loin dans l'aventure, d'aller voir par nous même ce qu'il peut se passer ailleurs.